✉ Contact

J' mon terroir, je dis NON à la LGV / LNPCA

Nouvelles


Rencontre avec le maire du Revest - par JeanClaudeGrosse le 27/09/2005 @ 16:05

Le 13/9/05, j'ai rencontré le maire du Revest. Je lui ai demandé sa position sur la LGV. Il est favorable à la LGV comme facteur de croissance, même s'il a conscience des effets de l'explosion démographique ( on passerait dans le Var de 900.000 hab à 2.000.000 ) : pression foncière et problème plus crucial, le problème de l'eau. Une usine de dessalement de l'eau de mer est déjà envisagée. Il est contre le tracé RFF par Cuers car le temps gagné : de 4 h à 3 h 30, serait perdu par le temps pour aller ou revenir de Cuers. Il est contre le projet de La Pauline qui dénaturerait et Le Revest et La Valette. On gagnerait 1/4 h qu'on perdrait en allant à La Pauline. La question est : qui est pour ce projet invalidant ? Le maire de Toulon ? Avec la maire de La Valette, il est favorable au maintien de la ligne actuelle avec grande vitesse sur les portions propices. La gare actuelle resterait la gare LGV et on gagnerait 1/4 h. Comme on le voit, les élus sont, malgré leurs divergences sur les tracés, favorables à la LGV, c'est-à-dire à un modèle de croissance conforme à la pensée dominante dominatrice. Entre eux, ça va être du donnant donnant dans les mois qui viennent si le projet est retenu par le gouvernement, mais d'autres projets sont en concurrence avec la LGV Sud-Est. La vraie question est : le Var a t-il besoin de ce modèle ? Ne peut-on penser et proposer un autre modèle de développement que ce modèle qui veut nous faire entrer en nous asphyxiant dans l'arc Espagne-Italie ? Les élus, c'est nous qui les élisons. Une fois élus, ils décident pour nous, sans nous. Les élections approchent. Il faut peut-être se demander si on ne peut pas avoir d'autres élus que ceux que l'on a actuellement qui mettraient en oeuvre des projets plus conformes au monde vers lequel nous allons avec l'épuisement inéluctable des ressources.

rumeur ou vérité en devenir - par roaw le 26/09/2005 @ 13:24

rumeur : nouvelle qui court dans le public ; murmure de mécontentement ( Définition Hachette).

(commentaire sur l'article de Var-Matin du 25 septembre, édition La Valette. Voir aussi ici)

Madame Hummel n'a pas compris le sens de notre démarche, nous dénonçons depuis le 8 juillet que "les élus siégeant au SCOT ont eu connaissance le 15 avril du scénario  élaboré par des experts à la demande de l'AUDAT, dans son intégralité." Les élus siégeant à l'Intercommunalité de la Vallée du Gapeau et  la commune de Signes ont clairement signifié leurs refus à toute atteinte à l'intégrité de leurs territoires le 27 Mai, sans pour autant informer leurs populations par l'intermédiaire des conseils municipaux. La Valette, Le Revest, Toulon, La Garde n'ont jamais émis de remarques sur ce thème. (SCOT,TPM). Ce scénario n'étant pas amené devant le grand public, comment le public aurait-il pu intervenir dans le débat public sur ce tracé bien précis, quoiqu'en disent nos grands électeurs. Demandez aux Valettois s'ils sont au courant des modalités du tracé.  Avec la gare Toulon-Est positionnée à la Grande Tourrache! - confirmé par le président du SCOT dans l'article - Une gare nouvelle pour une ligne nouvelle à grande vitesse pour 700.000 habitants (nous en étions restés à 500.000, ce qui d'après les usagers (FNAUT) n'a jamais été construit en France (article Var-Matin de la semaine derniére signé Philippe Cretin, qui trouve ce tracé complétement irréaliste.) Le maire de Toulon, à grand renfort médiatique, s'insurgeait contre ce positionnement à la Grande Tourrache (il n'a jamais pris position contre ce tracé au contraire) et il souhaite (à vos souhaits) une gare à la Garde ! Ou? Le Golf de Valgarde, La Pauline, La Planquette ? Cherchez 40 hectares minimum disponibles sur La Garde. Et vous comprendrez. mais les Gardéens, qu'en pensent-ils? Comme tous ceux qui sont sensés avoir participé au débat sans en être avisés : leurs élus gérent l'OMERTA. Mais il faudra bien relier cette gare nouvelle à des lignes nouvelles (grande vitesse) et là on revient sur notre fameux tracé. Si quelqu'un a une idée pour nous éclairer? Le coût est de l'ordre de 10 milliards d'euros, la mise à niveau des voies (article Var-Matin du 24 septembre demande 15 milliards d'euros d'investissement. Est-ce bien raisonnable d'argumenter que cela prendra au mieux 20 ans pour voir cette ligne se réaliser!  Nous ne pouvons laisser cet héritage à nos enfants. Si gouverner c'est prévoir, la prévoyance ne doit pas sacrifier notre environnement futur ni endetter plusieurs générations de contribuables. Le boeuf est lent mais la terre est patiente ! (Confucius) Les catastrophes à venir en ignorant tous les risques naturels... et quand la nature reprend ses droits...

Enfin, et pour terminer, les interventions successives des ministres en exercice sur le sujet  annonçant le fait comme acquis : encore un déni de démocratie, le calendrier du 8 septembre à Marseille précisait la remise des conclusions du comité de pilotage au préfet de région le 8 novembre pour une décision ministérielle mi-décembre sur l'opportunité d'une ligne à grande vitesse en PACA .


Rumeur - par Lili le 26/09/2005 @ 12:28

Ils voudraient maintenant accréditer l’idée qu’il n’y a pas de tracé, que c’est une rumeur.

Dans Var- Matin du 21/09, Monsieur Falco martèle :

-Pas de tracé

-Pas d’emplacement réservé pour la gare, «  la Grande Tourrache je veux y mettre des étudiants »

Mais dans le même article : » Je souhaite que celle- ci ( la gare TGV ) soit située le plus près possible de Toulon et je la vois dans la plaine de La Garde «.

De son coté Madame Hummel parle d’élucubrations « jamais leTGV ne coupera le Coudon « .

Mais hier devant les CIL elle affirmait qu’une métropole a besoin d’une LGV.

S’ils veulent calmer les esprits, le temps que RFF et le gouvernement se prononcent pour la LGV PACA, ils se trompent. Ces propos contradictoires ne peuvent qu’attiser les mécontentements.

Ce tracé, par Le Revest, La Valette, La Garde, La Farlède, La Crau, Pierrefeu………commandé par M Falco, imaginé par M Bénéventi, agréé par M Estrosi, chèrement payé avec nos sous, ne serait donc qu’une rumeur ?????

 

Ils voudraient accréditer l’idée que nous avons besoin de la LGV, que c’est le progrès.

Nous n’avons pas besoin du TGV, nous l’avons déjà à Toulon, au centre ville.

J’aime mon département et ses paysages. C’est notre fierté et notre richesse, il faut les préserver.

Aussi je viendrais manifester samedi 8 octobre, contre ce projet insensé, contre cette gabegie.

aiglenoir.gifManifestation 8 octobre Grande Tourrache - par AigleNoir le 24/09/2005 @ 14:15

mad

Manifestation contre la LGV PACA

le 8 octobre à 14 heures A LA GRANDE TOURRACHE

petit rond point de Descourt & Cabaud,
près de la station service K9,
dans la zone industrielle de Toulon-Est


Conférence de presse d'Hubert Falco - par AigleNoir le 22/09/2005 @ 13:35

Conférence de presse très politique, faite pour rassurer, d'Hubert Falco, rapportée par FR3 dans le journal des locales du 20 septembre. Vous pourrez voir et revoir la vidéo, pour bien vous en imprégner et vérifier si vous êtes correctement rassurés : icône vidéo dans le menu du haut. Choisir le fichier TGV200905. Lancer le déroulement en cliquant sur la flèche.

Tract du 30 juillet 2005 - par le 09/09/2005 @ 22:12

Le Var malade des ambitions personnelles de ses élus.
Dans la dernière semaine d'un débat public de 6 mois, un ministre impose un nouveau travé TGV passant par le Revest-La Valette-La Garde-La Farlède-La Crau-Solliès...

Quelles justifications? Mystère?

Quelques certitudes : Encore plus de tunnels, de viaducs, de nuisances, une gare en étage, et des coûts pharaoniques qu'aucune métropole ne s'est encore autorisée.

Le coût s'élève de 5000 à 10 000 € par habitant du Var et débouche sur un endettement colossal.

Tract du 13 août 2005 - par le 09/09/2005 @ 22:11

LE VAR BLESSÉ... TOULON EN DANGER

C'est á l'école primaire qu'on l'apprend : " La ligne droite est le plus court chemin d'un point á un autre. " Nos ministres n'auraient-ils pas atteint ce point de scolarité ?

 

L'un, ancien Ministre l'autre Ministre en exercice ont décidé que cette règle élémentaire ne s'appliquait plus au 21 ème siècle ! !

 

La SNCF, imagine un nouveau mode de transport ultramoderne et ultrarapide : LE TRAIN A GRANDE VITESSE (TGV), que tout le monde emprunte et connaît bien„ afin d'ouvrir la France vers nos frontières Européennes

LES LIGNES À GRANDE VITESSE (LGV) nécessaires pour atteindre ces objectifs doivent donc êtres créées.

Notre chère France étant un hexagone, (nous l'apprenons également á, l’école, primaire), il faut tracer des lignes hexagonales pour cette fonction.

Le TGV pouvant rouler á 340 K/H. sur ces lignes nouvelles, ou, tout aussi bien sur les lignes existantes à la vitesse habituelle, afin de poursuivre son rôle, de desserte Nationale dans TOUTES LES VILLES DE PROVINCE déjà pourvues d'une gare.

OUI, mais notre ancien Ministre décide de faire un petit crochet !!

Il faut savoir qu'un TGV n'est pas un omnibus. Que la plupart traverseront notre gare inutile et onéreuse á 340 Km/H. sans s'y arrêter. Pour ceux qui s'y arrêteront, les passagers ne gagneront que quelques minutes pour atteindre Paris.

 

Toulon, ainsi, que Hyères, bénéficient déjà des avantages du TGV dans leurs gares actuelles.

POUR CES QUELQUES MINUTES, QUELQUES MILLIARDS de dépense supplémentaire à la charge exclusive du contribuable de la région PACA

 

Notre ancien Ministre engage actuellement des dépenses considérables pour tenter de refaire vivre sa Ville. En déplaçant la gare vers les Communes de l’EST, ou sont déjà implantés les grands commerces, il termine l’AGONIE économique de notre Ville.

L'actuelle gare de TOULON ne devenant plus á terme qu'une petite desserte d’omnibus locale, c'est l'agonie programmée de toute la Ville qui est décidée, par notre ancien Ministre .Lequel s'offre á coup de milliards ( les nôtres,  ne l'oublions jamais) , une colossale et inutile gare enclavée dans l'Est de  TOULON, déjà nanti des plus grandes surfaces commerciales mais ou les voies urbaines n'ont pas suivies cette explosion industrielle et frisent aujourd'hui l'apoplexie.

 

Nos impôts s’envolent, notre dette Nationale est un gouffre sans fond et, nos élus, abandonnant le bon sens élémentaire, n’hésitent pas à vouloir à tout prix d’un projet en touts points aberrant.

 

Notre ancien Ministre, par vanité et parano, tient à nous laisser un édifice pharaonique dont nous et nos enfants aurons à assurer la dette pendant des années sans aucun avantage en contrepartie.

 

Encore plus incompréhensible, notre Ministre en exercice n’hésite pas à éloigner Nice de Paris par le crochet Varois et, pour ce faire, inscrit un milliard ½ d’Euros supplémentaires au budget de son ministère.

 

Sont-ils fous ??? on pourrait croire à un canular………Mais non !!!!!!!!!!!!

 

Au mépris de la démocratie, après une parodie honteuse de débat public, ils s’acharnent !!!

 

Quels intérets insoupconnés, éloignés de l’Interet général les Motivent.

Nos élus seraient ils simplement vaniteux (ou stupides), deux adjectifs qui s’appliquent généralement à la même personne.

Aidons les à remettre les pieds sur terre, disons NON A LA LGV PACA.

http://spaces.msn.com/members/STOPTGVTOULON/


DébutPrécédent10 pages précédentes [ 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ] SuivantFin
COLAC

Collège des acteurs

COPIL

Fermer Communiqué de presse

Fermer Compte-rendu

Fermer Présentations

Fermer Variantes

Thèmatiques
Dossiers
Chronologie
Documents en stock
Médiation 2008
Notre dossier décideurs
Visites

 1054186 visiteurs

 14 visiteurs en ligne

Contre l'intox

Contre l'intox, quelques vérités.
Ne vous laissez pas manipuler.
Indignez-vous !


Je ne suis pas concerné car je n’habite pas sur le tracé FAUX !

Réponse: Même si le bruit peut porter très loin, la LGV ne devrait pas perturber au-delà de 10KM. Sauf que des villes comme Le Revest, La Valette, La Farlède, La Crau …restent dans ce périmètre.
Si certains pourront échapper à la pollution sonore, tous subiront son coût.
Comme l’état se désengage et l’Europe ne s’engage pas, c’est la région qui devra payer une bonne partie de l’addition qui s’élevait déjà en 2009 à 15 000 millions d’euros.
Par exemple, un contribuable de La Coupiane, à La Valette va payer 3 fois: une fois au titre de la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée, une fois au titre du Conseil général du Var et une fois au titre du Conseil régional PACA. Notre imposition va donc exploser.

Le maire de ma commune me l’a promis, le tracé ne passe pas par chez nous FAUX !

Réponse: Les promesses n'engagent que ceux qui les croient. Actuellement le fuseau MDS (Métropoles du Sud ) a été choisi, les études techniques sont en cours, de nombreux sondages de sols seront effectués et la déclaration d’utilité publique n’aura lieu que vers 2014, elle comprendra alors un fuseau étroit de 500 m. D'ici là, Stop TGV Coudon, en contact permanent avec RFF (Réseau Ferré de France) communiquera sur ce site les information à sa connaissance.
A ce stade des études, personne ne connaît le tracé qui sera retenu en fonction d'impératifs techniques.
On peut juste faire des suppositions, à partir des études réalisées par l’ AUDAT (agence d’urbanisme de l’Aire Toulonnaise).

Le classement du COUDON du 9 décembre 2010 empêche le passage de la LGV. FAUX !

Réponse: Malheureusement non, le classement ne peut pas empêcher le passage de la ligne à grande vitesse.
La LGV est dite d’utilité publique aussi elle peut passer sur des sites protégés, classés, comme le Coudon ou les Maures.
Partout en France RFF a construit des ouvrages qui empiètent sur des zones classées.
Il a par contre plus de contraintes à respecter et donc un coût supplémentaire à construire dans ces zones.
C’est pourquoi STOPTGVCOUDON était très favorable au classement du Coudon et est intervenu auprès du commissaire enquêteur pour l'appuyer..

Cette LGV PACA, c'est l'avenir. FAUX !

Réponse: Pour tout projet il convient de faire un bilan avantages inconvénients.
 La LGV PACA apporterait un gain de 8 minutes sur un trajet Paris Toulon mais une délocalisation probable de la gare vers la périphérie même si la situation actuelle d’une gare au centre ville est satisfaisante pour les voyageurs. Et bien d’autres nuisances graves sur notre environnement comme sur nos finances.
Ce n’est pas un projet d’avenir c’est une menace que tous refusent (cf les manifestations de tout le Haut Var, de la communauté d’Aix, communauté de communes d'Aubagne …)
Même pour la SNCF la LGV devient un gouffre qui ne cesse de plomber les comptes.

Nos amis Niçois ont besoin d'une meilleure desserte ferroviaire. VRAI MAIS...

Réponse: Vrai, mais l’objectif d’un bon temps de parcours pour desservir Nice et désengorger son aéroport n’est pas optimisé par le choix du tracé Métropoles du Sud. Le tracé Côte D’Azur (passage dans le moyen Var) était plus performant, moins cher et plus réaliste.

En voir plus... En voir plus...

Nos informations les plus lues

LGV Paca : une ligne nouvelle sur les rails en 2040 ? Locale Toulon 6 février 2013 Fuseau Toulon-Pierrefeu Bulletin du Revest 11 juillet 2011 Poursuite des études sur la LGV PACA Schéma des variantes Après le TGV Rhin-Rhône, les lignes qui se feront... et les autres Frédéric Cuvillier veut "mettre de l'ordre dans le Snit" LGV PACA : le vrai débat commence maintenant Une campagne pour faire dérailler le train Manif à Turin : ils étaient 30.000 Compte-rendu COTER 7 décembre 2011 En Navarre, une étude conclut sur la LGV "non rentable, et non verte" LN PCA/LGV PACA : toujours le même projet. Fuseau en 3D c4-d1-e5-f2 La SNGC privée de LGV FR3 Locale Toulon du 19 octobre 2012 Le Lyon-Turin en danger ? Des coupes claires à venir dans les projets TGV GRAPACA On reparle de la LGV RCF 13 septembre 2011 JT FR3 Locale Toulon 12 juillet 2012 Bienvenue chez les Gautier, à six mètres de la ligne TGV Fiches des variantes Toulon 9 janvier 2013 Tract mai 2009 : 10 raisons objectives pour rejeter le scénario des « Métropoles du Sud » Tracé du Beausset à Solliès TGV : les viticulteurs ont le train triste LGV : les tracés qui effraient en Provence verte LGV : les tracés qui effraient en Provence verte 7 juillet 2014 TGV Rhin Rhône : Copil 12 juillet 2012 Les anti-LGV repartent au combat Discours des représentants des agriculteurs - manif 10 décembre AG La Farlède 30 novembre 2012 TGV Est : du champ de fleurs au champ de bataille 12 juillet 2012 Fuseau Cuges-Ollioules Fuseau en 3D c2-d2-e1-f1 Fuseau en 3D c4-d1-e2-f1 Fuseau en 3D c3-d6-e2-f1 Tracé Nord de la LGV : LGV PACA une erreur d'aiguillage ? TGV Rhin-Rhône : les Alsaciens vont-ils payer ? Locale Toulon 7 septembre 2012 Journal régional de FR3 le 19 octobre 2012 En Navarre, une étude conclut sur la LGV "non rentable, et non verte"
Haut Bas