C'est ce que pourrait laisser entendre le tout récent article [communiqué] du "célèbrissime" Comité d'Intérêt Local des Favières (voir illustration reproduite sans l'aimable autorisation acquise du non moins incontournable quotidien).

Du côté de la Fédération des CIL de l'Est, lors de leur AG tenue le mois dernier : c'est la séduction issue le discours politiquement correct actuel "Oui au TGV en s'appuyant sur le tourisme dans le cadre de l'Arc méditerranéen."
Leur annonce résumée : "Oui à une LGV mais étudions une gare à l'Est ou au Centre ou à l'Ouest de l'Agglomération".

Du côté de la Fédération de l'Ouest il ne semble pas y avoir un compromis qui permette de disposer d'une position officielle ; ils ont toutefois accepté de rencontrer nos amis de STOPTGVCOUDON mais avaient aussi participé activement à une présentation en présence du président du SCoT, M. BENEVENTI, en Mairie de La Valette le 23 septembre (piqûre ?). Un courrier officiel a été émis par l'un de leurs adhérents, le CIL Hubac - Nord Faron selon une récente communication.
On semble avancer en ordre dispersé et là ce ne sont des pré-positionnement que pour la Ville de Toulon ; qu'en pensent les autres CIQ et CIL concernés qui ne se sont pas exprimés lors du Débat Public clôturé le 8 juillet 2005?

@ suivre